CALENDRIER
FESTIVAL AVIGNON - 5 au 27 juillet
Vendredi 3 octobre - Salle René Cassin - Houilles (78)
Vendredi 17 octobre - Valence/Baïse (32)
24 et 25 ocotbre - La Fontaine d'Argent -Aix-en-Provence (13)
Vendredi 31 octobre - La Comédie de Toulouse - Toulouse (31)
Samedi 1er novembre - Rock School Barbey - Bordeaux (33)
Samedi 15 novembre - Théâtre de Marens - Nyon (Suisse)
Jeudi 18 décembre - Espace André Malraux - Herblay (95)
Samedi 20 décembre - Athéna - Ergué Gaberic (29)
Vendredi 23 janvier - L'Onde - Velizy- Villacoublay (78)
Samedi 21 mars - Salle Rameau - Lyon (69)
Samedi 18 avril - Théâtre Comoedia - Aubagne 13)

Affiche Pierre-Emmanuel Barré



Retrouvez, Pierre Emmanuel Barré dans " l'instant Barré",
du lundi au jeudi, dans la Nouvelle édition, sur CANAL +
(en clair) à 13H30.
Tous les vendredis, dans l'émission "On va tous y passer",
sur FRANCE INTER à 11h
Tous les dimanches soir au Point Virgule à 21h15.



PIERRE-EMMANUEL BARRÉ EST UN SALE CON

Auteurs : Pierre-Emmanuel Barré
Mise en scène : Thibaut Evrard
Durée : 55mn
Interdit aux moins de quatorze ans

Gratuit pour toute personne présentant une ressemblance flagrante avec Michel Petrucciani ou sur présentation d’un écolo mort.
Un spectacle caustique et actuel, entre stand-up et sketchs. Des textes décalés qui soulignent avec cruauté l’absurdité de notre société « politiquement correcte ».
Pierre-Emmanuel évoque avec détachement et amusement l’immoralité quotidienne. Il traite le grave à la légère, cherche à faire hésiter le spectateur entre le rire et la gêne.

« C’est normal de choquer avec l’humour noir, il soulève des problèmes sérieux. On ne s’offusque pas du futile. Ou alors c’est qu’on est très con, mais on s’écarte du sujet. » Pierre-Emmanuel Barré


La Presse en parle :

" Chaque jour Pierre-Emmanuel signe une chronique de décryptage de l'actu sur Canal+. Une pépite d'humour noir et un ton politisé qui se fait rare sur le petit écran" - Politis (oct.13)

« N’en déplaise son allure élégante et assurée, le bel Emmanuel est un sale con ! Accompagné de sa fidèle scie tronçonneuse, il taille sans manières dans le marbre ignoble de notre société dévoyée. Proposant une tarification spéciale de 55 euros au lieu de 10 pour étudiants, chômeurs et handicapés, l’affreux compte sur les pleins tarifs et les bourses bien remplies pour le succès de son spectacle. Les demi-tarifs sont d’emblée priés d’évacuer la salle au terme de la première demi-heure. La charité chrétienne renvoyée bien loin dans les limbes, les seules œuvres de cœur dont le bellâtre se targue ressemblent à une tranche de jambon faxée au Bangladesh.
Pierre-Emmanuel élague, il ne s’encombre ni du malheur ni de l’autre pour tracer les contours d’une société nouvelle. Reconnaissant les efforts des taxis, mendiants et serveurs pour entretenir le potentiel de séduction de la capitale, la scie Barré suggère de se tourner vers des stratégies plus durables. Il préconise notamment le recours aux enfants pour assurer le bon accueil d’une population de quadragénaires en mal de sensation.
Traçant ainsi sa voie parmi les professionnels de la performance en solitaire, Pierre- Emmanuel, dans une collaboration avec le metteur en scène Thibaud Evrard, parvient à gagner la complicité d’un public confiné dans l’exiguïté d’une salle juste pour rire. La conversation s’organise autour d’un univers diffus et imagé où les sujets s’enchaînent avec fluidité et vivacité. Réussissant à s’extraire du gouffre de la moquerie facile et acerbe des minorités risibles, la scie Barré se maintient sur le fil tranchant de l’absurde, exposant une vision du monde qui oscille entre cynisme et enthousiasme. » TOUTELACULTURE.COM

Visitez notre page Facebook ou notre twitter !